Jésus Roi crucifié

Ce dimanche, nous avons fêté le Christ Roi de l’univers. Cette solennité nous rappele que toute l’histoire est entre les mains du Christ et qu’il triomphera à la fin des temps lors du jugement dernier.
Mais dans ce temps de l’Eglise que nous vivons, la gloire du Christ est bien souvent voilée… Comme sur la Croix : trône du « Roi des Juifs ».
Je vous partage quelques beaux extraits de l’angélus du pape François le 30 août 2020:

« Pour Pierre et les autres disciples, mais aussi pour nous, la Croix est une chose incommode, un « scandale », tandis que Jésus considère comme un scandale le fait de fuir la Croix. Cela nous arrive à tous. Dans les moments de dévotion, de ferveur, de bonne volonté, de proximité avec notre prochain, nous regardons Jésus et avançons ; mais dans les moments où nous rencontrons la Croix, nous fuyons. Le diable, Satan, comme Jésus le dit à Pierre, nous tente. C’est le propre de l’esprit mauvais, du diable, de nous détourner de la Croix de Jésus. L’engagement à « prendre notre Croix » devient ainsi une participation avec le Christ au Salut du monde. Chaque fois que nous regardons l’image du Christ crucifié, nous pensons que, en tant que véritable Serviteur du Seigneur, il a rempli sa mission en donnant la vie, en versant son sang pour la rémission des péchés ».

Alors ne rêvons pas, prêtres comme laïcs, d’être préservés de toute Croix! Mais sachons nous soutenir les uns les autres, et offrir nos croix pour la sanctification des prêtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.